Travailleurs détachés et clause Molière … logique?

Face au recours des travailleurs détachés, la présidente d’Île-de-France, Valérie Pécresse, a décidé de frapper fort. A l’image de son homologue d’Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, elle rend l’utilisation du français obligatoire sur les chantiers publics de sa région. La clause dite “Molière” risque d’entrer en conflit avec le Droit européen. Mais la décision de Pécresse est-elle logique en tant qu’élue du parti Les Républicains? Continuer la lecture de « Travailleurs détachés et clause Molière … logique? »